top of page

L'apprentissage, pour qui et comment ?

Qu’est-ce que l’apprentissage ?

C’est un mode de formation en alternance, basé sur le partage du temps de travail entre d’une part une activité professionnelle en entreprise et d’autre part un enseignement théorique et pratique adapté à l’emploi choisi, dispensé au Centre de Formation d’Apprentis.

Qui peut devenir apprenti ?

Tout jeune âgé de 16 à 29 ans (ou 15 ans s’il sort de 3ème) peut devenir apprenti.

Quel est le statut de l’apprenti ?

L’apprenti a le statut de salarié ; le temps de formation au CFA est assimilé à du temps de travail effectif compris dans l’horaire de travail applicable par l’entreprise. L’apprentissage permet donc d’acquérir une expérience professionnelle tout en étant formé et rémunéré.

Qui paye le coût de la formation ?

La formation est gratuite pour l’apprenti. Elle est payée par l’entreprise par l’intermédiaire d’un impôt "la Taxe d’Apprentissage" et financée partiellement par une subvention versée par le Conseil Régional d’Ile de France.

Une poursuite d’étude est-elle possible ?

La signature de plusieurs contrats d’apprentissage successifs est possible. A la fin de son contrat d’apprentissage, l’apprenti peut décider de poursuivre sa formation au niveau supérieur.

Ateliers ... "à la découverte des métiers"

Ateliers ... "à la découverte des métiers"

Un dispositif est mis en place pour vous permettre de découvrir nos formations en apprentissage :  les Ateliers Découverte des Métiers,

Objectifs : 

  •  faire émerger, construire, vérifier et valider votre projet professionnel dans le métier concerné. 

  •  expérimenter les premiers gestes professionnels. 

  •  acquérir le vocabulaire professionnel de base.

Organisation : 

  • vous serez intégré pendant une semaine dans un groupe d’apprenti, 

  • vous suivrez pendant cette période, des cours d’enseignement général et professionnel ainsi que des travaux pratiques en atelier. 

  • selon votre motivation, la période au centre de formation peut être suivie d’un stage en entreprise.

Spécial métier du Gros Oeuvre

 
 Contactez-nous.

A savoir

le Contrat de professionnalisation, pour qui et comment

Qu’est-ce qu’un contrat de professionnalisation ?

C’est un contrat d’alternance de 24 mois maximum, qui permet de suivre une formation en alternance.

Qui peut y prétendre ?

Tout jeune âgé de 16 à 25 ans ainsi que les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.

Quel est le statut de l’apprenti ?

Le stagiaire a le statut de salarié ; le temps de formation au CFA est assimilé à du temps de travail effectif compris dans l’horaire de travail applicable par l’entreprise.

 

Qui paye le coût de la formation ?

Le coût de la formation est pris en charge par l’entreprise. Tout ou partie de ce coût peut être pris en charge par l’OPCA de l’entreprise

Une poursuite d’étude est-elle possible ?

Il est possible de signer 2 contrats de professionnalisation successifs ou d’enchaîner sur un contrat d’apprentissage.

Aides aux alternants

LOGEMENT

aides logement.jpg

CULTURE / LOISIRS

aides culture loisirs.jpg

FINANCIERES

aides financiere.jpg

MOBILITE

aides mobilité.jpg

ACCOMPAGNEMENTS SOCIAL - APAS BTP

En tant qu’alternant du Centre Gustave Eiffel vous avez la possibilité de bénéficier des aides (sociale, santé, ...) et avantages (loisirs, culture, ...) de l’APAS-BTP (www.apas.asso.fr).
Contacter : Jessica LEJETTE - Assistante Sociale APAS-BTP - 01 69 21 65 83

Aides Logements

Santé / Mission handicap

Le Centre Gustave Eiffel, via son référent handicap, assure l'accès et le déroulement adapté de toute formation aux personnes en situation de handicap, tout au long du parcours, avec toutes les parties-prenantes, du corps pédagogique aux responsables et tuteurs en entreprise.

Pour toute situation, n’hésitez pas à contacter Mr Chorin Nicolas en amont du parcours de formation afin de préparer vos conditions d’accueil.

Qu’est-ce que le handicap ?

« Constitue un handicap, au sens de la loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant ».

Le parcours des personnes en situation de handicap voulant accéder à l’emploi, y compris par la formation professionnelle, est pris en compte et accompagné par les MDPH, Cap Emploi, l’Agefiph (l’Association de Gestion du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées) pour le secteur privé. Le FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)

Les MDPH délivrent, via les CDAPH, l’attestation de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) sur la base de l’évaluation du demandeur réalisée par l’équipe pluridisciplinaire et en fonction de son projet de vie.

Cap Emploi est un réseau d’associations qui ont reçu une labellisation de la part de l’Agefiph. Elles sont financées par l’Agefiph, le FIPHFP et le Pôle Emploi. Leur mission consiste à assister les personnes en situation de handicap dans leur recherche d’emploi et de mettre en lien les chercheurs d’emploi et les employeurs.

 

RÔLE ET FONCTIONS

Le référent handicap en CFA est l’interlocuteur privilégié des alternants en situation de handicap qui rencontrent des difficultés de formation, d’insertion professionnelle, de transport et de vie au quotidien. Il apporte aux alternants concernés des réponses personnalisées et adaptées à leurs besoins et à leur situation. Il coordonne également les acteurs de l’accompagnement de l'alternant dans son parcours de formation et vers l’emploi.

Missions du référent handicap en CFA

Un référent handicap favorise : 

  • l’accueil des candidats (en amont et durant le cursus) 

  • la sécurisation du parcours de formation des alternants handicapés (y compris pour les examens), 

  • leur orientation

  • leur insertion professionnelle

  •  et leur accompagnement sur leur lieu d’emploi (en lien avec leur maître d’apprentissage, l’équipe tutorale, les chargés d’insertion et les conseillers insertion ou maintien CAP emploi).

Un référent handicap en CFA écoute, dialogue avec les alternants en situation de handicap afin de les aider à préciser, mettre en œuvre et sécuriser leur projet de formation en vue de leur insertion professionnelle.

 

Un référent handicap en CFA écoute, dialogue avec l’environnement des personnes handicapées (formateurs, éducateurs, maître d’apprentissage, structures médico-sociales, structures spécialisées dans le champ du handicap…) afin de le sensibiliser et de l’amener à contribuer activement au projet de formation et d’insertion professionnelle.

 

Un Référent handicap en CFA, avec l’équipe pluriprofessionnelle, repère les incidences propres à chaque situation de handicap et coordonne l’identification, la mise en œuvre collective et le suivi de solutions d’adaptation, de compensation, d’amélioration des conditions de formation d’études et des solutions de sécurité dans le cadre d’un environnement capacitant et en réponse aux situations invalidantes.

 

Le référent handicap prospecte (en lien, le cas échéant, avec le chargé de relations employeurs), informe et sensibilise les employeurs sur les mesures relatives à l’apprentissage et les conditions spécifiques d’accès à l’emploi des personnes handicapées.

En savoir plus sur la reconnaissance RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé)

Santé / Mission Handicap

COUT DE LA FORMATION

Une formation en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation est gratuite pour l'alternant(e).

Le coût de la formation pris en charge par le financement accordé par l’OPCO doit parfois être complétée par l’entreprise.

​Pour les contrats d'apprentissage : 

  • La formation en alternance est financée par un fond mutualisé alimenté par la taxe d'apprentissage. Cette rémunération s’effectue sur la base d’un barème défini par France Compétences en accord avec les branches professionnelles. 

    • Attention : Pour la formation Licence Projeteur BIM (CET - GOB - TPS) et Titre Ingénieur Projet Construction, il y a un reste à charge pour l'entreprise qui est calculé en fonction de son IDCC et de la prise en charge de son OPCO.​

    • Pour l'embauche d'un apprenti dans le cadre d'un BTS, un reste à charge forfaitaire sera facturé à l'entreprise.

 

​Pour les contrats de professionnalisation :

  • Le coût de formation est défini par le Centre Gustave Eiffel.

  • L'OPCO prendra en charge directement (subrogation) ou pas tout ou partie du coût de formation. Le reste à charge sera facturé à l'entreprise. Merci de nous contacter pour connaître le coût.

cout de formation
bottom of page