téléchargement.png

Ingénieur.e projet construction

Titre à finalité professionnelle de niveau 7

Objectifs et contexte de la certification

Le secteur de la Construction vit une profonde mutation dans l’acte de construire. Les projets et les dispositifs techniques sont de plus en plus complexes liés aux réglementations environnementales, à la gestion du « durable » et à la gestion du numérique à travers l’introduction du BIM – Building Information Modeling. Les entreprises construisent, rénovent, réhabilitent des bâtiments répondant aux normes environnementales tout en maintenant leur niveau d’exigence en termes de sécurité, de qualité, en optimisant les coûts et en respectant les délais.

Cette certification répond aux besoins en compétences relatives à la transition énergétique et à la transformation digitale des entreprises. Elle offre au secteur de la Construction des professionnels polyvalents, opérationnels et écoresponsables.

Les compétences et les activités 

La certification Ingénieur.e projet construction se décline en 5 blocs de compétences : 

1. ASSISTER LA MAITRISE  D'OUVRAGE 

  • Elaborer une étude de préfaisabilité

  • Valider la faisabilité d'une opération

  • Rédiger les pièces contractuelles

  • Gérer l'exécution des contrats

​2. ELABORER, GERER LES ETUDES TECHNICO-ECONOMIQUES ET SUPERVISER L'EXECUTION DES TRAVAUX POUR LA MAITRISE D'ŒUVRE

  • Estimer le coût prévisionnel des travaux

  • Rédiger les pièces écrites techniques

  • Gérer les consultations d'entreprises

  •  Superviser et contrôler les études des BET et bureaux de contrôles

  • Contrôler l'avancement des travaux jusqu'à réception

  • Suivre l'avancement financier jusqu'à la réception des travaux

  • Mettre à jour l'information technique, économique, réglementaire

3. DEFINIR LES METHODES D'EXECUTION TOUT CORPS D'ETAT (TCE)

  • Définir les procédés de construction, les moyens matériels et humains en phase terrassement et Gros Œuvre 

  • Etablir les phasages de travaux du terrassement et du Gros Oeuvre  

  • Réaliser des études préalables aux installations de chantier

  • Etablir le plan d'installation de chantier et rédiger les demandes administratives

  • Etablir le planning d'exécution TCE 

 

4.  MANAGER ET GERER LES TRAVAUX TOUT CORPS D'ETAT (TCE)

  • Piloter l'exécution des travaux TCE

  • Coordonner les intervenants TCE (gestion contractuelle et juridique)

  • Contrôler la bonne application des règles liées à la Sécurité -  Qualité - Environnement (PPSPS et PAQ)

  • Manager la gestion administrative, juridique et financière

  • Réceptionner les travaux pour passation au service après vente

5. CONSTRUIRE ET MANAGER UN PROCESSUS DE PRODUCTION COLLABORATIF DIGITALISE

  • Elaborer et digitaliser un processus de production à toutes les phases d’un projet

  • Manager un processus BIM

  • Coordonner la production BIM

Voies d'accès à la certification

Prérequis d'accès au dispositif de certification

Dans le cas de la Formation professionnelle (alternance - formation continue)

La certification est accessible à tout candidat ayant suivi les 3 années du parcours de formation préparant à la certification.

 

La certification est également accessible en 2 ans pour tout candidat titulaire d’un Bac +3 ou d’un Titre de niveau 6 validant une partie des compétences du bloc 4 de la certification « Manager et gérer les travaux tout corps d’état ». Dans ce cadre, le parcours en 2 ans n’est pas un droit mais est soumis à validation de la Direction pédagogique du Centre Gustave Eiffel.

Dans le cas de la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)

Pour accéder à la certification par la VAE, il faut justifier d'un an minimum d'exercice d'activités professionnelles en lien avec la certification.

Au préalable, de toute démarche, il est recommandé de s'informer sur le Droit à la VAE, et de se rapprocher d'un Centre de Conseil VAE.

Etapes de la VAE :

  1. Etude de la demande du candidat (Livret 1 et notice explicative à télécharger : Demande de la recevabilité de la VAE)

  2. Après validation de la demande, le-la candidat.e doit élaborer un dossier d'expérience (Livret 2) qui sera présenté au Jury de certification. Dans ce cadre, le-la candidat.e doit apporter toutes les preuves de son expérience en lien avec le référentiel de certification. Il-elle peut bénéficier d'un accompagnement méthodologique par le Centre Gustave Eiffel ou un organisme habilité.

  3. L'entretien avec le jury de délivrance de la certification : il s'agit d'une soutenance dans laquelle le-la candidat.e expose au Jury ses activités professionnelles, ses expériences et argumente leurs concordances avec les compétences de la certification visée. A l'issue de cette étape, le Jury délibère et statue sur la validation ou non de la certification.

Type d'emplois accessibles

Secteurs d'activités et types d'entreprise

  • Chef.fe de projet AMO (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage)

  • Chef.fe de projet immobilier

  • Chef.fe de projet MOE (Maîtrise d’Œuvre)

  • Ingénieur.e méthodes

  • Ingénieur.e économiste de la construction

  • Pilote OPC

  • Ingénieur.e travaux TCE (Tout Corps d’Etat)

  • Chargé.e d’affaire / Ingénieur.e d’affaire

  • Chef.fe de projet BIM

  • Lean manager

Les titulaires de la certification Ingénieur.e projet construction exercent principalement dans les entreprises privées ou publiques relevant du secteur de la Construction de type :

  • Grandes entreprises et/ou filiale du BTP

  • Entreprises de conseil et d’ingénierie

  • Sociétés de promotion immobilière

  • Entreprises de toutes tailles (TPE, PME et ETI)  spécialisées dans le BTP (entreprise de gros œuvre, de second œuvre, entreprise d’assistance à maîtrise d’ouvrage, entreprise de maîtrise d’œuvre, cabinet d’économie de la construction, cabinet d’architecture, entreprise d’études techniques)

  • Bailleurs sociaux au service travaux et maintenance du patrimoine immobilier

  • Collectivités territoriales (Directions de services techniques)

L’Ingénieur.e projet construction peut également exercer dans un service dédié aux travaux et à la maintenance du patrimoine immobilier d’entreprises de la Grande distribution, de Banque-Assurance ou encore de Groupe hôtelier.

 
 

Taux d'insertion global

des certifié(e)s à 6 mois

100%

Taux moyen d'insertion d'embauche dans l'entreprise qui les a formé en alternance

(Promo 2019 - 90.5%)

80 %

Modalité d'acquisition de la certification

97 %

Taux moyen d'insertion

dans les métiers visés

La certification est obtenue par capitalisation des 5 blocs de compétences selon les modalités définies dans le règlement de délivrance de certification. La validation de chaque bloc est conditionnée par la validation des compétences afférentes, selon les modalités d’évaluation précisées pour chacun d’entre eux. La validation partielle d’un bloc n’est pas possible.

En cas de validation partielle de la certification, les blocs acquis le sont de façon illimitée. Une attestation est délivrée pour certifier de l'acquisition du bloc de compétences validé.

A ce dispositif, s’ajoute, pour les candidat.e.s hors VAE, la validation de compétences linguistiques utilisées dans un contexte professionnel à travers l’obtention d’une attestation, en cours de validité, de résultats au test TOEIC, justifiant du niveau d’anglais et du score attendu. Au préalable de la passation du TOEIC, le-la candidat.e devra accomplir un séjour linguistique de 4 semaines dans un pays anglophone.

 

Concernant les candidat.e.s en VAE, l'acquisition de la certification repose sur la mobilisation de situations professionnelles choisies sous la forme d'un dossier comportant des éléments de preuve probants des compétences mises en œuvre en posture professionnelle, complété par un oral devant un jury.

© 2017 par Agence Dix-Huit

28 Route Longjumeau - 91380 Chilly-Mazarin, France

centre.gustave.eiffel@centre-gustave-eiffel.com

Téléphone : 01 69 74 15 50 / Fax : 01 69 74 15 60